Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Nous sommes heureux de vous annoncer que tous nos points de vente sont ré ouverts depuis le 25 mai 2020.
Vous pouvez nous contacter au 3111, ou effectuer vos démarches dans votre espace personnel.

Les accidents domestiques chez l'enfant

Les accidents domestiques chez l’enfant sont bien plus fréquents que l’on ne le pense. Appliquez quelques réflexes au quotidien pour prévenir des dangers.

 

Chaque année, près de 11 millions de personnes sont victimes d’accidents domestiques, principalement les enfants et les personnes âgées. Les accidents domestiques génèrent chaque année en France 6 fois plus de décès que sur la route (source APAVC). Il est urgent de prendre conscience des dangers de la maison.

Les accidents domestiques sont la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 4 ans.

Pour prendre soin de toute la famille, il est important de réduire au maximum les risques de survenue d’un accident domestique. La maison représente le lieu d’exposition le plus conséquent : cuisine, prises électriques, escaliers, baignoire…

 

Quelques petits gestes simples au quotidien peuvent réduire considérablement les risques :

  • Pensez à débrancher les appareils dès que vous ne vous en servez plus : mixeur, perceuse, couteau électrique…
  • Mettez les produits ménagers et toxiques ainsi que les médicaments dans un lieu fermé et inaccessible par un enfant. Vous pouvez prévoir, par exemple de les ranger dans un meuble fermant à clé.
  • Pour éviter les intoxications, pensez à aérer votre pièce si vous manipulez des produits toxiques, installez des détecteurs de monoxyde de carbone que vous testez régulièrement.
  • Ne laissez pas de câbles dans des lieux de passage ou encore des objets trainer au sol pour minimiser les risques de chutes.
  • Pour les escaliers, pensez à installer une barrière de sécurité en haut et en bas de l’escalier. Ainsi pas de risque que votre enfant descende seul ou essaye de monter le temps que vous avez le dos tourné.
  • Installez des caches prises sur les prises électriques de la maison et maintenez-les en position jusqu’à ce que votre enfant comprenne le danger.
  • Ne laissez jamais d’objets de petites tailles à portée de l’enfant, ni de sac plastique, de ceinture ou de foulard au risque que l’enfant s’étouffe.
  • Si vous avez oublié quelque chose alors que vous êtes en train de donner le bain à votre enfant, ne prenez pas le risque d’aller le chercher, ça attendra. Même chose si votre bambin est sur la table à langer ou dans sa chaise haute.
  • Ne laissez pas à votre enfant de quoi escalader un meuble ou une chaise lorsqu’il est seul dans une pièce et ne laissez jamais une fenêtre ouverte à proximité de votre enfant sans surveillance.

 

 

3 endroits de la maison où la vigilance doit être au rendez-vous :

  • La cuisine

Four, plaques de cuisson, appareils d’électroménagers, objets tranchants, produits d’entretien, eau sur le sol, épluchures qui tombent, fruits avec noyau, eau chaude… tous ces éléments doivent susciter une vigilance particulière et une sensibilisation auprès de votre enfant pour réduire considérablement les risques de brûlures, de coupures, de chutes ou encore d’étouffement.
Pour la cuisine, privilégiez une porte de four « froide » pour limiter les risques de brûlures, rangez vos ustensiles coupants dans un tiroir hors de portée des enfants. Utilisez des bloque-tiroirs et bloque-portes lorsque cela vous semble nécessaire.
Lorsque vous cuisinez, tournez toujours vos queues de poêles et casseroles vers l’intérieur afin de ne pas les accrocher ou qu’un enfant essaie de les attraper.
Privilégiez un chauffe biberon pour faire chauffer le lait de bébé ou le bain marie pour réchauffer un plat pour votre enfant, plutôt que le micro-ondes qui ne chauffe pas uniformément et peut favoriser les risques de brûlures.

 

  • Le garage

Stockage de produits ménagers, présence d’outils de bricolage coupants et lourds, de pots de peinture, d’appareils électriques, de la voiture, des vélos… veillez à tout mettre hors de portée des enfants pour limiter les risques.

 

  • Le jardin

Plus votre enfant va grandir, plus le risque d’accident en dehors de la maison sera grand. Il se sentira plus autonome, vous le surveillerez moins souvent en vous disant qu’il est grand, l’envie de tester de nouvelles choses, de goûter, de découvrir…
Ne laissez pas votre enfant sans surveillance s’il n’est pas dans un âge avancé. Pensez à protéger les tout-petits qui jouent au sol avec un tapis, vérifiez l’absence de choses coupantes, toxiques ou que l’enfant pourrait ingérer.
Au fur et à mesure de l’évolution de votre enfant et de ses capacités, apprenez-lui les bons réflexes à avoir pour éviter les accidents domestiques et reconnaitre les dangers. Dès 18 mois, un enfant comprend les règles de base et les interdits, alors ne sous-estimez pas sa compréhension.

 

 

Par Marie VERNY, ingénieure en alimentation et santé