Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

UNE AIDE FINANCIÈRE DANS CES MOMENTS LÀ, C’EST CAPITAL

Avoir une bonne santé est souvent considéré comme normal… Malheureusement, il en va parfois autrement.
Nous devons tous être conscients que, dans la vie, il est probable que cela change, et ce, à tout âge.
Apréva Maladies Graves ne pourra empêcher ni la maladie, ni les accidents. Par contre, elle peut vous y préparer et vous permettre de bénéficier d’une aide financière.

 

Des avantages qui rassurent

 

Une couverture élargie

En cas de survenance d’une maladie grave, le capital versé est compris entre 5 000 € et 30 000 €. Vous pouvez choisir parmi 6 montants.

 

formalité médicale SIMPLIFIée

L’adhésion est simplifiée : pas de questionnaire médical mais une déclaration de bonne santé.

 

Une protection rapide

Être protégé tout de suite, c’est capital. Il n'y a pas de délai d'attente, l'adhésion est immédiate.

 

LA GARANTIE APRÉVA MALADIES GRAVES EN DÉTAIL

8 Pathologies graves couvertes

  • Cancer,
  • AVC,
  • Infarctus,
  • Parkinson,
  • Alzheimer,
  • Greffe d’organe,
  • Pontage coronarien,
  • Insuffisance rénale.

une cotisation abordable

Une cotisation mensuelle très abordable pour une indemnité de plusieurs milliers d'euros. Par exemple :

  • 2,79 € pour un capital de 20.000 € si vous êtes âgé(e) de 22 ans,
  • 3,21 € pour un capital de 10.000 € si vous êtes âgé(e) de 30 ans,
  • 3,98 € pour un capital de 5.000 € si vous êtes âgé(e) de 40 ans.

Une garantie rassurante 

Apréva Maladies Graves, la garantie de prévoyance qu'il faut avoir en cas de "coup dur" :

  • Construite avec une expertise médicale,
  • plébiscitée par 83 % de nos clients,
  • un capital que vous utilisez comme bon vous semble, comme par exemple les soins de confort.

 QUELQUES CHIFFRES

 

12millions

 

12 millions de français atteints d'une maladie grave en 2015 soit 19,7% de la population, 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 atteints du cancer avant 85 ans*.

 

avc

 

130 000 AVC par an en France, soit 1 toutes les 4 minutes.

 

coeur

 

120 000 infractus par an**.

 

Sources : *CNAM 2015, Ligue Nationale contre le cancer 2015. **Inserm Mai 2013