Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Comment calculer les indemnités journalières d'arrêt maladie ?

Que la lumière soigne !

Au sommaire de cet article :

1. Comment calculer les indemnités journalières d’arrêt maladie de la vie courante ?

2. Quel est le calcul des indemnités journalières de maladie professionnelle ou accident de travail ?

La sécurité sociale différencie l’arrêt de travail pour maladie ou accident de la vie courante et l’arrêt maladie pour accident de travail ou maladie professionnelle. Chaque cas ouvre, sous certaines conditions, des droits à des indemnités journalières, avec des bases de calcul différentes.

1. Comment calculer les indemnités journalières d’arrêt maladie de la vie courante ?

 

Sous conditions de durée de travail ou de montant de cotisations versées, les salariés en arrêt de travail perçoivent des indemnités journalières versées par la caisse d’assurance maladie.

 

Le montant de l’indemnité journalière est de 50% du salaire journalier de base. Ce dernier est obtenu en faisant la moyenne des salaires bruts des 3 derniers mois précédant l’arrêt de travail, plafonné à 1,8 fois le Smic mensuel en cours.

 

Si le salarié a au moins 3 enfants à charge, à partir du 31ème jour d’arrêt de travail, l’indemnité journalière de la sécurité sociale passe à 66,66%. Toutefois, il convient de prendre en compte un délai de carence de 3 jours, ce qui signifie que du 1er au 3ème jour d’arrêt, les salariés ne perçoivent aucune indemnité.

 

Une indemnisation par l’employeur est également possible. Elle est calculée sur la rémunération brute du salarié et peut différer selon la convention collective de l’entreprise.

 

2. Quel est le calcul des indemnités journalières de maladie professionnelle ou accident de travail ?

 

Dans le cas d’un arrêt pour accident du travail ou maladie professionnelle, il n’y a pas de délai de carence. En effet, le 1er jour est payé par l’employeur et l’assurance maladie verse les indemnités journalières dès le lendemain de l’arrêt de travail. Pendant les 28 premiers jours de l’arrêt, l’indemnité journalière de la sécurité sociale perçue par le salarié est égale à 60% du salaire journalier de base. Le salaire journalier est obtenu sur la base du dernier salaire brut mensuel divisé par 30,42. À compter du 29ème jour, l’indemnité passe à 80% et l’assurance maladie verse l’indemnité pendant toute la période de l’arrêt.