Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Seniors : pourquoi et comment se protéger du froid ?

Seniors : pourquoi et comment se protéger du froid ?

Plus on avance en âge, plus on est sensible au froid. Au-delà des questions de confort, bien se protéger, à la maison comme en sortie, est essentiel pour votre santé.
Apreva vous dit tout :

Le froid, « booster » de maladies

Le froid est responsable du développement et de l’aggravation de nombreux problèmes de santé : les pathologies cardiaques, les maladies respiratoires et infections pulmonaires (dont bien sûr la grippe)...
Il est aussi la cause directe de maladies comme les engelures ou l’hypothermie.

Une résistance au froid qui diminue avec l’âge

Plusieurs causes physiologiques expliquent pourquoi l’on devient plus sensible au froid en vieillissant. Il s’agit en premier lieu d’une baisse d’efficacité de notre thermostat naturel, l’hypotalamus, une glande du cerveau qui régule la température naturelle. Chez une personne âgée, la température se situe d’ailleurs entre 36 et 36,6 degrés. Autre « problème » : en vieillissant notre corps perd une part de son isolation naturelle avec la diminution de la masse musculaire et de la couche graisseuse. Il faut ajouter à cela la déperdition de chaleur due à une moins bonne vasoconstriction (diminution du calibre des vaisseaux sanguins qui permet, normalement, de concentrer le sang sur les organes vitaux quand il fait froid).

 

A la maison : bien se chauffer…mais pas trop

Il est recommandé de maintenir une température moyenne située entre 19°C et 21°C (y compris dans la chambre). Une température trop élevée, coûteuse en énergie, peut entraîner des maux de gorge, de tête, le nez bouché et la peau sèche. Et gare au choc thermique quand vous sortirez ! Méfiez-vous également des chauffages d’appoint qui, mal réglés, causent chaque année de nombreuses intoxications au monoxyde de carbone voire même des incendies. Pour éviter les pertes de chaleur, fermez les pièces non utilisées et mettez des boudins au pied des portes. En revanche, n’hésitez pas à aérer au moins 10 minutes chaque jour pour conserver un environnement sain.

 

A l’extérieur : bien équipés…des pieds à la tête

C’est une bonne chose de sortir, car la sédentarité ne fait pas bon ménage avec le froid. Il est conseillé d’avoir au minimum trois couches de vêtements pour lutter contre le froid. L’idéal étant que la couche extérieure soit également imperméable. L’humidité accentue la sensation de froid. Privilégiez des vêtements amples car c’est l’air entre les couches de vêtements qui joue le rôle d’isolant. Pensez-bien à bien protéger les parties du corps exposées au froid : mains, pieds…et tête, par laquelle peut se produire jusqu’à 30% de chaleur corporelle. En matière de chaussures, veillez à choisir des modèles antidérapants car l’hiver est aussi synonyme de glissades et de chutes.

 

 

>> NOS DEVIS SANTÉ PERSONNALISÉS APRÉVA

Devis Mutuelle ParticuliersDevis Mutuelle Indépendants | Devis Mutuelle Entreprises

 

>> NOS CONSEILS SANTÉ

Séniors, la perte d'audition en question | Seniors au volant 3 idées reçues