Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Seniors au volant : 3 idées reçues

Seniors au volant : 3 idées reçues

 

Régulièrement des voix s’élèvent pour demander un contrôle très strict des personnes âgées « conductrices », voire de leur retirer le permis.

Les seniors sont-ils réellement des dangers publics sur la route ? Quels risques courent-ils vraiment ?

Démêlons le vrai du faux.

Les seniors ont plus d’accidents ? 

Statistiquement, ce sont les jeunes conducteurs, et de loin, qui provoquent le plus d’accidents. Les papys (et mamys)-drivers représentent moins de 20 % des tués sur les routes. Si la baisse des capacités physiques et des réflexes sont de vrais facteurs de risque, l’expérience et la prudence les compensent largement. Par sagesse, mais aussi parce que leur rythme de vie est différent des actifs, la plupart des seniors  évitent spontanément de rouler aux heures de pointe, par temps de pluie ou la nuit.

 

La baisse de l’acuité visuelle, principale source de danger ? 

La réduction du champ visuel avec l’âge est une réalité. Toutefois, avant 75 ans, elle est inférieure aux normes exigées par le code de la route (au moins 5/10 pour les deux yeux, champ visuel horizontal d’au moins de 120°). Le problème se situe surtout au niveau des capacités cognitives (capacité à traiter rapidement des informations) qui diminuent avec l’âge et impactent les réflexes.

On remarque ainsi que la plupart des accidents impliquant des personnes âgées se produisent au niveau des ronds-points ou des échangeurs, qui demandent une réaction rapide. La prise de médicaments (provoquant la somnolence) ou l’arthrose cervicale (réduisant la mobilité de la tête) sont aussi des facteurs de risque. 

Toutefois, la technologie permet là aussi de compenser la perte de ces facultés. Les aides électroniques à la conduite (boîte automatique, radar de recul, freinage automatique, alerte franchissement de ligne, alerte angle mort) sont autant d’innovations permettant de prendre le relais.  

 

Bientôt une visite médicale obligatoire pour les conducteurs seniors ?

C’est déjà le cas dans de nombreux pays d’Europe (Norvège, Irlande, Suisse) et en Finlande, le permis est retiré aux personnes de 70 ans, sans avis médical contraire. En revanche, en France, le principe du permis à vie n’est à ce jour pas remis en cause, bien que la mise en place d’une visite médicale obligatoire pour les conducteurs âgés de plus de 70 ans ait été proposée en fin d’année par une sénatrice.

Découvrez notre offre Assurance Automobile.

 

 

>> NOS DEVIS SANTÉ PERSONNALISÉS APRÉVA

Devis Mutuelle Particuliers | Devis Mutuelle Indépendants | Devis Mutuelle Entreprises 

 

>> NOS CONSEILS SANTÉ

6 activités physiques pour garder la forme après 55 ans | Séniors: la perte d'audition en question | Séniors: comment et pourquoi prendre soin de sa dentition

 

 

 

 

 

Programmer un entretien avec un conseiller par téléphone

LE GROUPE APRÉVA

Apréva se réinvente et se renouvelle sans cesse, s’adaptant aux évolutions de la société et de son secteur. Ce n’est pas le fruit du hasard si nous avons choisi comme devise « Apréva, vous avez toute notre attention ». Indissociable de notre marque, ce slogan résume notre état d’esprit, la finalité de ce qui nous anime au quotidien : le bien-être de nos adhérents.

Apréva mutuelle

APPLICATION MOBILE

Retrouvez votre espace client dans l'application Apréva pour smartphone.