Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Maladie d’Alzheimer : peut-on la prévenir ?

Maladie d’Alzheimer : peut-on la prévenir ?

En France, près de 900 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer et l’on estime qu’en 2020, 1 Français sur 4 de plus de 65 ans sera concerné par la maladie*.

S’il n’existe à ce jour aucun traitement à cette pathologie aux causes encore mal connues, certains facteurs de risques ont été identifiés. En agissant sur ces facteurs, il serait possible de retarder le déclenchement de la maladie et de ralentir son développement.

Ce que l’on sait de la maladie d’ALzheimer

Maladie « neurodégénérative », la maladie d’Alzheimer se caractérise par la dégénérescence progressive des neurones, entraînant une diminution continue des capacités cognitives (capacités intellectuelles). S’il est difficile d’agir contre des facteurs-clés comme l’hérédité ou le vieillissement, quelques réflexes de bonne hygiène de vie contribueraient à limiter les risques :

Réflexe N°1 : se protéger des maladies cardio-vasculaires

Il semblerait que les facteurs de risques des maladies cardio -vasculaires (hypertension, hypercholestérolémie, obésité, diabète) contribuent au développement de la maladie d’Alzheimer. Alimentation équilibrée, activité sportive…en adoptant de bonnes habitudes contre les problèmes cardiaques, vous faites d’une pierre deux coups.

Réflexe N°2 : travailler sa mémoire

La perte de mémoire est l’un des principaux symptômes de la maladie d’Alzheimer. En stimulant votre activité cérébrale vous limitez leur arrivée. Il peut s’agir de jeux de réflexions (échec, sudoku, scrabble, mots croisés), de lecture ou d’activités d’apprentissage (musique, langue). Vous pouvez aussi exercer votre mémoire en vous amusant à retenir les numéros de téléphone ou en variant les parcours de vos trajets.

Réflexe N°3 : cultiver sa vie sociale

L’isolement serait un facteur-clé dans le développement de la maladie. Echanger, partager, rencontrer de nouvelles personnes est essentiel pour garder le moral…et le cerveau alerte.

Réflexe N°4 : préserver votre sommeil

Le manque de sommeil entraînerait l’accumulation de certaines toxines et protéines en cause dans le développement de la maladie.

 

* Source : France Alzheimer

 

>> NOS DEVIS SANTÉ PERSONNALISÉS APRÉVA

Devis Mutuelle Particuliers | Devis Mutuelle Indépendants | Devis Mutuelle Entreprises

 

>> NOS CONSEILS SANTÉ

Se protéger du froid quand on est sénior | 6 activités physiques pour garder la forme après 55 ans | Séniors: comment et pourquoi prendre soin de sa dentition