Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

La grippe revient

L’hiver arrive à grand pas. Et avec lui, le Père Noël. Mais aussi… la grippe ! Alors, évitons de passer les fêtes au lit, avec fièvre, frissons, toux, douleurs et fatigue, pendant que les autres s’amusent… Pour cela, une solution : la vaccination contre le virus de la grippe. Mais aussi et surtout, des règles simples d’hygiène. Il ne nous faut jamais les abandonner ! Car les complications de la grippe, notamment respiratoires, peuvent être mortelles, sur les personnes fragilisées. Ne l’oublions pas !

 

Selon Santé publique France, 2 à 6 millions de cas de grippe surviennent chaque année en France. Plusieurs types de virus sont responsables des différentes formes de grippe : chez l’enfant, le jeune adulte, l’adulte, le senior et la personne plus âgée. Chacun peut donc trouver un virus qui s’intéresse à lui. Et personne n’est à l’abri de l’épidémie. Les virus de la grippe se logent dans nos voies respiratoires et se transmettent essentiellement par les postillons. Les virus se transmettent donc par la toux, l’éternuement et le simple fait de parler. Et si, en plus, on se mouche, les mains deviennent alors de très bons véhicules…

 

La prise en charge de la vaccination

Pour l’Assurance maladie, la vaccination est une mesure de prévention essentielle. Elle n’est pas efficace à 100 %. Mais elle réduit le risque de complications graves et de décès chez les personnes fragiles. L’Assurance Maladie prend en charge le vaccin contre la grippe saisonnière à 100 % pour les personnes les plus exposées aux risques de complications ou pour l'entourage de celles-ci (personnes âgées de 65 ans et plus, femmes enceintes, personnes atteintes de certaines affections chroniques, personnes obèses, entourage familial des personnes immuno-déprimées et des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave, personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d’hébergement quel que soit l’âge, affection de longue durée). En dehors de ces cas, le vaccin est pris en charge à 70 % par le régime général et 30 % par votre mutuelle.

 

Qui peut vacciner contre la grippe ?

Un médecin, une sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nouveau-né), un(e)infirmier(e), et/ou pour les personnes majeures, un pharmacien volontaire sur tout le territoire français. Renseignez-vous auprès d’eux, sur les modalités.

 

Sans oublier les gestes du quotidien

Le lavage régulier des mains est incontournable s’il on veut ne pas transmettre le virus : avant de préparer un repas, après s’être mouché, après avoir mis sa main devant sa bouche en toussant ou éternuant, etc. L’idéal est de tousser ou éternuer dans son coude. Si vous êtes grippé, vous pouvez porter un masque jetable en papier.

 

Et le bon sens !

En période d’épidémie de grippe, soyez prudent si vous avez un nourrisson ou si vous êtes fragilisée : éviter les contacts inutiles avec des personnes grippées ou susceptibles de l’être. Ouvrir ses fenêtres régulièrement pour aérer reste essentiel. En période épidémique, il est recommandé de serrer mes mains ou d’embrasser… Laissez-vous guider par votre bon sens !