Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Face aux maladies de l’automne : je préserve mon équilibre !

A l’automne, les arbres deviennent chauves… Le soleil se lève de plus en plus tard le matin ; il se couche de plus en plus tôt l’après-midi. Les premiers froids arrivent. La vie entre doucement en hibernation pour passer l’hiver qui s’annonce. Bientôt, Noël illuminera les yeux des enfants… Mais, à présent, il faut faire face aux « maladies de l’automne ». Mythe ou réalité ?

 

Le calendrier nous dit que l’automne s’étend du 23 septembre au 21 décembre. La grippe, en général, s’annonce à la mi-novembre et ses vagues épidémiques s’étendent durant tout l’hiver. Derrière l’expression « maladies de l’automne » se profilent différents troubles. Certains virus profitent de la saison, pour atteindre un maximum de gens. Par ailleurs, le temps devenant maussade, notre humeur s’en ressent. Tout est propice à une baisse de nos capacités de défense naturelle.

 

Rhumes et autres ennuis…

Les rhumes sont bénins. Mais ils vont perturber nos journées… et nos nuits ! Angines, sinusites, otites sont des motifs fréquents de consultation. Provoqués en très grande majorité par des virus, ces troubles disparaissent quand ceux-ci ont fait leur ouvrage. Les antibiotiques sont inutiles contre un virus. Votre médecin généraliste sait quand il faut en prescrire ou non. Les virus ne s’intéressent pas seulement aux voies respiratoires : certaines gastro-entérites bénignes surviennent à l’automne.

 

Déprimes et autres soucis…

L’été est parti. Les vacances sont un souvenir et les contraintes du quotidien reviennent. L’hiver s’annonce. Tout ceci est de nature à créer au minimum du « vague à l’âme ». Certains d’entre nous traverserons une période d’humeur triste, voire des moments de déprime. Attention : ne nous laissons pas emporter vers la dépression. Votre généraliste est là pour faire la part de choses et vous orienter.

 

Trois résolutions !

Face à ces aléas de l’automne, le bon sens doit l’emporter. Pour faire la guerre aux virus automnaux, c’est simple : les principes élémentaires d’hygiène (ex. se laver les mains) sont essentiels. De même, attention aux « chaud-froid » entre une ambiance surchauffée (ex. automobile, maison) et l’extérieur qui se rafraichit. Pour garder sa bonne humeur, trois conseils : préserver son sommeil, ne pas se replier sur soi-même, profiter des possibilités de sorties. Dernière résolution : je mange sain et équilibré. Par exemple, de nombreux fruits et légumes de saison apportent vitamines et minéraux. Ceux-ci renforcent nos capacités de défense immunitaire. Car tout est là : en automne, je préserve mon équilibre pour traverser la saison sans ennuis.