Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Du sport, pour vivre vieux en vivant mieux !

Du sport, pour vivre vieux en vivant mieux !

50 ans hier. Un nouveau cap, une résolution. Inviter, ou ré-inventer, l’activité physique et sportive dans votre quotidien. « Le sport santé est excellent pour la santé et pour lutter contre les effets et les pathologies liées au vieillissement », insiste Patrick Gauthier, médecin du sport. Les bénéfices ? Multiples. Le sport réduit les risques cardio-casculaires (infarctus, AVC, hypertension…) et métaboliques (obésité, diabète de type II, cholestérol…), améliore le système locomoteur (ostéoporose, douleurs liées à l’arthrose…), réduit les risques de cancer et de récidive, limite la progression des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…)… Il booste également les capacités physiques, psychiques et sensorielles diminuant naturellement avec l’âge.

Des risques d’accidents cardio-vasculaires divisés par 3

Reprendre oui, mais quel sport choisir ? « Les sports d’endurance* sont préférables aux sports de force, indique Patrick Gauthier, la reprise doit être progressive, les mouvements doux, amples pour épargner les articulations, si la personne est sédentaire. Respecter la progressivité de l’effort est encore plus vrai pour les anciens sportifs qui se remettent au sport. Quant aux sportifs réguliers, il leur suffit d’adapter leur pratique en fonction de leurs antécédents. Il est désormais prouvé que l’activité physique divise par deux ou par trois les risques d’accidents cardio-vasculaires ».

 

Sport sur ordonnance pour le plaisir

Avant toute reprise, les candidats tiendront compte de leur passé sportif, de leur situation médicale, de leurs objectifs personnels et s’engageront à effectuer chaque année un bilan clinique d’aptitude au sport et une prise de sang (permet d’éviter 99% des accidents graves survenant pendant la pratique). Les effets positifs du sport sur la santé sont ressentis au bout de trois à six mois** avec trois séances de 40 mn par semaine si la pratique sportive est légère, cinq séances de 30 mn si elle est modérée, trois séances de 20 mn si elle est intense. A compléter par des exercices de renforcement musculaire deux fois par semaine, de souplesse et d’équilibre tous les jours. S’abstenir de faire du sport en cas de pic de pollution. Ne pas oublier de s’hydrater. Adapter sa pratique en fonction de son profil. On continue ? Il n’existe aucune limite d’âge pour la pratique sportive. Et laissez-vous guider par le plaisir, le bien-être et la joie ressentis. Go !

 

* Marche rapide, nordique, course à pied, vélo, natation, tennis en double, gymnastique, aquagym, Taï chi, Pilates, yoga, stretching postural…
** Source OMS

Programmer un entretien avec un conseiller par téléphone

LE GROUPE APRÉVA

Apréva se réinvente et se renouvelle sans cesse, s’adaptant aux évolutions de la société et de son secteur. Ce n’est pas le fruit du hasard si nous avons choisi comme devise « Apréva, vous avez toute notre attention ». Indissociable de notre marque, ce slogan résume notre état d’esprit, la finalité de ce qui nous anime au quotidien : le bien-être de nos adhérents.

Apréva mutuelle

APPLICATION MOBILE

Retrouvez votre espace client dans l'application Apréva pour smartphone.