Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Les soins dentaires

Que sont les soins dentaires ? Comment sont-ils pris en charge ? APREVA vous explique les différents soins et décrypte les prochaines mesures à venir.

 

Les soins dentaires sont un des postes de dépense d'actes de santé qui préoccupe le plus les Français. C'est pourquoi nous tenons à vous accompagner avec notre assurance santé et nos différentes assurances complémentaires.

 

Quels sont les soins dentaires les plus courants ?


Une fois par semestre, la Sécurité Sociale prend en charge les frais de détartrage. Cette mesure d'hygiène buccale permet d'éviter de courir des risques de gingivite qui pourraient ensuite mener à des maladies parodontales plus graves. L'intervention de réparation dentaire la plus courante est le traitement d'une carie. D'autres opérations peuvent porter sur une extraction, la pose d'une prothèse ou d'un appareil dentaire, etc... La plupart du temps, ces consultations et les soins associés donnent lieu à des dépassements d'honoraires qui sont supportés par l'assuré social s'il n'a pas souscrit de contrat de mutuelle santé.

Les soins dentaires sont désormais mieux remboursés


Depuis le 1er avril 2019, les soins conservateurs dentaires sont intégralement pris en charge par l'assurance maladie. Cette première étape vise à faciliter l'accès à des soins de qualité pour tous et à inciter les Français à prévenir plutôt que de devoir guérir. Désormais sont donc remboursés à 100 % par la Sécurité Sociale et les assurances complémentaires, les coûts relatifs à la reconstruction d'une dent ou l'extraction d'une dent non définitive. Parallèlement certains actes prothétiques sont plafonnés.

 

Nouvelle étape au 1er janvier 2020


A partir de la nouvelle année 2020, la pose de prothèses de qualité standard sera également prise en charge entièrement par la sécu et les mutuelles de santé. Cette mesure a un double effet positif : elle permet d'une part aux patients de se faire soigner alors que la majorité d'entre eux renonçaient à le faire, face à la tarification pratiquée et, d'autre part cela constitue un bon moyen d'encadrer les tarifs appliqués.

 

L'étape suivante est prévue pour le 1er janvier 2021, date à laquelle l'intégralité des soins dentaires ne donnera alors plus lieu à aucun reste à charge qui soit supporté par l'assuré.

 

N'hésitez pas à consulter notre page sur les garanties d'Apréva sur les soins dentaires.