Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.
Salon de coiffure : réconciliez-vous avec votre dos et vos articulations

Salon de coiffure : réconciliez-vous avec votre dos et vos articulations

Salon de coiffure : réconciliez-vous avec votre dos et vos articulations

 

Station debout pendant de longues heures, gestes répétitifs…les articulations et le dos des coiffeurs sont mis à rude épreuve. Sans compter la mauvaise circulation sanguine associée au piétinement prolongé. Conséquence : les TMS (troubles musculo- squelettiques) arrivent largement en tête des maladies professionnelles des personnels des salons de coiffure. Ces «maux » de la profession ne sont pourtant pas une fatalité.

Découvrez quelques conseils-clés pour votre santé, votre confort de travail au quotidien…et votre budget : un arrêt de travail peut coûter cher.

Aménager un espace de travail plus ergonomique. 

Votre premier objectif est de limiter au maximum la station debout prolongée. 
Aujourd’hui, les tabourets de coupe à roulettes ou les sièges assis-debout vous permettent de travailler de longues heures en limitant la fatigue. Veillez cependant à ajuster leur hauteur à chaque client et à ménager suffisamment d’espace autour de chaque poste de travail pour vous déplacer sans contrainte. 
De la même manière, des éviers, bacs de shampoings et sièges de client réglables en hauteur vous éviteront de maintenir les bras levés ou en mauvaise position trop longtemps. 

Adopter les bonnes postures 

  • En position debout, pensez à vous tenir droit, sans cambrure, avec les jambes décalées. Changez de jambe d’appui régulièrement pour favoriser la circulation sanguine et n’hésitez pas à reposer votre bassin contre le bac de lavage ou le fauteuil de coupe.
  • En position assise, tenez-vous droit (sans raideur), les jambes légèrement écartées. Approchez-vous le plus près possible du client, les coudes le long du corps. Evitez d’incliner les épaules.  

Opter pour le bon matériel

Côté tenue, les vêtements trop ajustés (qui compressent la circulation sanguine), les talons hauts et les chaussures plates sont déconseillées. L’idéal ? Des chaussures fermées avec des talons de 3 à 5 cm, si possible avec des semelles antidérapantes. 
En matière d’instruments de coupe, privilégiez les instruments légers et ergonomiques comme les ciseaux avec un repose petit-doigt ou des sèche-cheveux pesant moins de 500 g. 

Prévenir les douleurs avec des exercices simples 

  • Relaxation du cou : positionnez vos mains derrière le crâne. Amenez la tête en double menton pendant l’expiration. Répétez ce mouvement une dizaine de fois. 
  • Fatigue des jambes : debout, pieds écartés et parallèles, prenez appui sur le pied gauche puis décollez légèrement la jambe droite. Secouez la cheville droite doucement puis de plus en plus vite. Écartez le pied vers la droite, l’avant, l’arrière en gardant la cheville en mouvement. Faites le même exercice avec la jambe gauche. 
  • Relaxation des poignets : tendez les bras devant vous, parallèles au sol. Inspirez en levant les doigts vers le ciel, comme si vous teniez un mur devant vous. Dans la phase d’expiration, dirigez les doigts vers le sol, tout en gardant vos paumes de main contre le mur imaginaire. 


Pensez-y : Apréva peut vous mettre en contact avec un expert de l’aménagement de votre lieu de travail qui évaluera l’adaptation de vos locaux.

 

 


>> NOS SOLUTIONS SUR-MESURE POUR LES TNS

Complémentaire santé TNSGarantie autonomie TNS | Garantie accidents de la vie TNS


>> NOS CONSEILS POUR LES TNS

Spécial coiffeur : ne laissez pas les allergies vous gâcher la vie | Spécificité d'un contrat loi Madelin | Tout savoir sur la loi Madelin