Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

Les bons réflexes pour voyager en avion après 50 ans.

Les bons réflexes-santé pour voyager en avion après 50 ans

Pour garder le moral à la fin de l’été, rien de tel que de penser à son prochain voyage !
Pour beaucoup de Français, retraite rime de plus en plus avec grand voyage… Des escapades dont ils ont rêvé toute leur vie mais qui impliquent souvent de prendre des vols longs courriers.

Ces longues heures en altitude ne sont pas sans risque pour la santé.
Découvrez les précautions à prendre.

Attention à l’immobilité

Lors de vols longs courriers de plus de 4 heures, les personnes sujettes aux troubles de la circulation (phlébites, varices) peuvent ressentir une désagréable sensation de fourmillements dans les jambes en raison de la pressurisation de la cabine. Chez certains, elles peuvent même dégénérer en thrombose veineuse.
La solution ? Se lever régulièrement et marcher dans le couloir. Ces mouvements peuvent être accompagnés du port de bas de contention. Enfin, il est conseillé de boire beaucoup d’eau et de liquide sans alcool durant tout le trajet en avion pour permettre une bonne hydratation du corps. 

 

Cardiaque : pas de contre-indication

Les voyages ne posent pas de problème même si vous souffrez d’hypertension ou portez un pacemaker. En revanche, en raison de la pressurisation qui augmente la quantité de gaz de votre corps, il est préférable d’attendre une quinzaine de jours pour voyager après une opération du cœur et des poumons.

 

Traitement : emportez vos ordonnances

Les médicaments liquides sont normalement interdits en cabine… Les règles étant très strictes, il est plus que recommandé d’avoir sur soi ses différentes ordonnances.
En théorie, il n’y a pas de problème pour les médicaments solides qui sont autorisés en cabine ou en soute, mais mieux vaut prévenir que guérir : avoir ses ordonnances sur soi permettra d’aller plus vite lors des différents contrôles.
Attention, certains médicaments comme l’insuline* doivent être maintenus à température ambiante et ne doivent pas voyager en soute.

Bon vol !

 

*L’insuline doit être conservée à une température entre 2 à 8°C quand elle est non entamée, et quand elle est entamée peut se conserver pendant un mois à une température en dessous de 25°C. (source : https://medactiv.com/fr/blog/-b29.html)