Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.
Les bons réflexes pour éviter les accidents domestiques

Les bons réflexes pour éviter les accidents domestiques

LES BONS RÉFLEXES POUR ÉVITER LES ACCIDENTS DOMESTIQUE

Chaque année en France près de 4,5 millions de personnes sont victimes d’un accident de la vie courante. La maison arrive au premier rang des lieux « à haut risque » puisque la moitié des accidents se produisent dans le cadre domestique.

Face à ces dangers, les enfants et les personnes âgées sont particulièrement exposés. Découvrez quelques conseils de bon sens pour éviter ces accidents de vie courante aussi « bêtes » que dramatiques à vos petits-enfants ou vos parents âgés.

Enfants : conjuguez vigilance et éducation

Les accidents domestiques sont aujourd’hui la première cause de mortalité chez l’enfant de moins de 4 ans. Peu de pièces offrent en effet une sécurité totale aux plus jeunes. Ils peuvent se brûler (19% des accidents) ou se couper dans la cuisine, tomber dans les escaliers, s’électrocuter avec les prises et les appareils ménagers Etouffement, intoxication avec les médicaments ou les produits ménagers, noyade dans la baignoire représentent également des dangers bien réels. . 
 
Un tableau cauchemardesque qui n’a pourtant rien d’une fatalité si l’on prend un minimum de précautions. 
Parmi les réflexes de prévention, on peut citer les barrières de sécurité pour les escaliers, la pose de cache-prises, l’équipement de four « porte froide » et bien sûr, des placards…fermés à clés. En matière de produits domestiques, privilégiez ceux qui sont équipés de bouchons de sécurité ou qui répondent aux normes CE et NF (non mortels).  Vous pouvez également opter pour des produits plus naturels (bicarbonate de soude, savon noir, vinaigre blanc). 

Toutefois, en complément de ces réflexes essentiels face aux accidents domestiques, le plus efficace sera certainement de sensibiliser le plus tôt possible les enfants aux dangers de la maison. Quand on parle de risques, l’apprentissage va de pair avec les interdits. 

 
Personnes âgées : plus dure sera la chute... 

Si les chiffres relatifs aux accidents sont plus faibles chez les seniors, c’est parmi ces populations que l’on recense le plus décès. Chaque année, les chutes (3/4 des accidents chez les seniors) provoquent ainsi la mort de 10 000 personnes de plus de 65 ans. Sans aller jusqu’à cette issue fatale, la chute d’une personne âgée est souvent synonyme de fracture du bassin ou du col du fémur. Des traumatismes qui fragilisent durablement la santé des victimes, les exposant à de nouvelles chutes. 

Le lieu le plus dangereux pour les seniors est probablement la salle de bains où ont lieu près de la moitié des accidents (bien avant le jardin). C’est ici le choix de l’équipement qui sera déterminant : douche plutôt qu’une baignoire qu’il faut enjamber et tapis anti-dérapant. Le choix de rangements fonctionnels, bas et accessibles, évitera également aux personnes âgées de devoir monter sur une chaise pour se saisir d’objets placés en hauteur. 

Car pour les seniors, c’est bien l’aménagement de la maison concentre les urgences en matière de prévention et de santé, Il peut s’agir de travaux importants (comme l’installation d’une rampe d’escalier) ou de simples améliorations (suppression des obstacles au sol comme les tapis ou les fils électriques). 

 

 

>> NOS DEVIS SANTÉ PERSONNALISÉS APRÉVA

Devis Mutuelle Particuliers | Devis Mutuelle Indépendants | Devis Mutuelle Entreprises 

 

>> NOS CONSEILS SANTÉ

Les astuces pour cuisiner sans risque | Comment prévenir les accidents domestiques