Attention - Navigateur obsolète
Vous voyez ce message car votre navigateur est ancien. Merci de le mettre à jour afin de profiter au mieux du site Apréva.

attention FERMETURE EXCEPTIONNELLE du centre d'appels 3111 le vendredi 16 août. 

Pour toutes demandes liées à votre contrat, connectez-vous à votre espace personnel.

Intoxication au monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone

Chaque année, en France, le monoxyde de carbone (CO) cause près de 2 000 hospitalisations et une centaine de décès*. La vigilance est essentielle pour éviter les intoxications mortelles. Le monoxyde de carbone est un gaz très dangereux, asphyxiant, indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure.

La prévention consiste à faire adopter les bons gestes et à informer sur les règles de sécurité concernant le fonctionnement des appareils de chauffage, des cheminées et des moteurs à combustion interne.

D’où vient le monoxyde de carbone ?

Dans les logements, ce gaz résultant d’une mauvaise combustion, vient des appareils de chauffage ou de cuisson qui fonctionnent au gaz, au bois, au charbon, au pétrole, au fuel ou à l’éthanol... Ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone quand ils ne marchent pas bien. Les principales sources d’exposition sont :

  • Les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude, les chaudières et chauffe-eau
  • Les chauffages d’appoint
  • Les appareils de cuisson, les cuisinières et barbecues
  • Les poêles
  • Les cheminées

D’autres appareils produisent du CO : les braseros et barbecues, les moteurs de voitures, de motos ou d’appareils de bricolage, les groupes électrogènes placés dans les garages ou caves, etc.

 

Comment vous protéger ?

Avant chaque hiver, faites systématiquement vérifier vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude par un professionnel qualifié : chaudières, conduits de fumée, chauffe-eau, poêles, cheminées, etc. Demandez toujours une « attestation d’entretien » qui prouve que l’appareil est bien entretenu. Si un professionnel installe une chaudière au gaz, demandez-lui un « certificat de conformité » qui prouve qu’elle est bien installée.

 

Nos conseils :

  • Si vous utilisez un poêle à bois, n’utilisez que du bois naturel (sans vernis et sans peinture)
  • Ne jamais faire fonctionner un chauffage d’appoint en continu
  • Ne jamais boucher les grilles de ventilation, les entrées et sorties d’air (sous les portes, dans la cuisine, la salle de bain, etc.)
  • Aérez tous les jours votre habitation au moins 10 minutes, même par temps froid
  • Ne laissez pas votre moteur de voiture allumé dans le garage
  • Placez impérativement les barbecues, braseros, groupes électrogènes, à l’extérieur des bâtiments.

Maux de tête, nausées, vomissements, fatigue, sont les symptômes qui doivent alerter. En cas d’urgence, ouvrez les fenêtres et les portes, arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson, évacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15 (SAMU), le 18 (pompiers), le 112 (numéro d’urgence depuis un portable) ou le 114 (numéro d’urgence personnes sourdes et malentendantes : sms/fax).
Attendez toujours l’accord des secours avant de rentrer chez vous.

 

 

*Source : http://invs.santepubliquefrance.fr/Espace-presse/Communiques-de-presse/2015/Responsables-d-une-centaine-de-deces-en-France-chaque-annee.-Comment-eviter-les-intoxications-au-monoxyde-de-carbone